Deux autres types de conteneurs que l’on retrouve fréquemment à Montréal

Dans ce billet, nous concluons notre reportage sur les types de conteneurs que l’on retrouve à Montréal. Lisez notre dernier billet pour en savoir plus sur les conteneurs à matériaux de construction, les conteneurs à déchets et les conteneurs à recyclage.

Les conteneurs à compostage

Depuis maintenant quelques années, quelques arrondissements de Montréal ont droit à un tout nouveau type de conteneur, soit le conteneur à compostage. De couleur brune et de petite taille, il permet maintenant aux Montréalais de jeter leurs déchets organiques afin que ces derniers soient transformés en composte dans des centres spécialisés à Montréal. Il est cependant à noter qu’il n’est pas nécessaire d’attendre le fameux « bac brun » avant de commencer à composter. Il est en effet possible de prendre soi-même l’initiative et d’acheter soi-même son propre conteneur afin de composter. Si vous avez une cour et un jardin, vous pouvez vous-même utiliser votre compost en tant qu’engrais naturel et 100 % biologique.

Pour transporter du matériel

Les conteneurs de servent pas seulement à jeter des matériaux qui ne servent plus ils servent aussi à transporter des objets. En effet, la plupart des objets fabriqués en usine sont transportés par bateau, par train et par camion à l’intérieur de conteneurs. Certains sont même réfrigérés afin de conserver de la nourriture périssable en maximisant sa durée de vue.

Pour construire des maisons

Le saviez-vous? Certains conteneurs servent à construire des maisons à faible coût. En effet, la structure durable et solide du conteneur est parfaite pour construire des habitations à faible coût. D’ailleurs, certains projets urbains très prisés ont été fabriqués à partir de conteneurs, notamment à Londres où l’immobilier est très coûteux. Il serait intéressant qu’un tel projet voie le jour à Montréal, n’est-ce pas?

C’est ainsi que se conclue notre série de billets sur les différents types de conteneurs. Et vous, combien de types de conteneurs utilisez-vous sur une base régulière?

Trois applications pour un conteneur à Montréal

Les conteneurs nous entourent. Que ce soit dans la rue, dans notre cour, sur les chantiers de construction ou sur les routes, on en retrouve partout. Voici trois applications populaires pour des conteneurs à Montréal.

Pour jeter des matériaux de construction

Principalement retrouvés sur les chantiers de construction, ces grands conteneurs variant habituellement entre 10 et 40 verges cubes servent à jeter des débris de construction à Montréal. Ils appartiennent soit à un entrepreneur en construction ou soit à une entreprise de location de conteneurs. Leur fonctionnement est simple : il est livré sur un chantier pour ensuite être transporté en camion dans des écocentres où les matériaux seront triés, revalorisés, réutilisés ou recyclés.

Pour jeter des déchets

Plusieurs conteneurs à Montréal servent à jeter des déchets. On les reconnaît par leur forme rectangulaire et par leur couleur noire. Ils sont munis d’un couvercle, de roues et de poignées pour faciliter leur transport. Ils sont donc nettement plus pratiques que les anciens « sacs verts », qui étaient peu solides et qui n’étaient pas à l’épreuve des rongeurs qui prenaient souvent un malin plaisir à fouiller dans les ordures.

Pour jeter des matières recyclables

D’autres conteneurs à Montréal servent à jeter des matières recyclables. Il en existe deux types. D’abord, les gros conteneurs verts sont distribués dans les maisons unifamiliales ainsi que dans les immeubles d’habitation. Comme les conteneurs noirs, ils sont munis de roues et de poignées. Cependant, comme ils se transportent difficilement dans les escaliers, les propriétaires de condos optent plutôt pour le bac montréalais gris et vert, qui est plus petit et moins volumineux. Idéal pour ceux et celles qui habitent au troisième étage d’un édifice!

Ne manquez pas notre prochain billet sur les conteneurs à Montréal pour composter et pour transporter du matériel!

Les conteneurs à louer – une industrie florissante à Montréal

Il va sans dire que Montréal est une ville en pleine transformation. Si ce n’est pas assez évident en constatant le nombre de cônes orange que l’on voit sur notre réseau routier, on n’a qu’à regarder le nombre de condos qui pullulent à Montréal, sur la Rive-Nord et sur la Rive-Sud. Grâce à ces travaux d’envergure, les entreprises de conteneurs à louer font, elles aussi, de bonnes affaires.

Qu’est-ce que le conteneur à louer ?

Un chantier de construction doit être propre en tout temps : les débris doivent être enlevés en jetés en tout temps. Ensuite, il est nécessaire d’aller les porter dans un écocentre de Montréal. Certaines entreprises offrent donc un service de conteneur à louer : le conteneur est livré sur le chantier à une heure et à une date prévue à l’avance et est apporté à l’écocentre lorsqu’il est plein.

Pourquoi la formule est-elle si attrayante ?

La formule du conteneur à louer est très attrayante autant pour les particuliers que pour les entrepreneurs en construction. En effet, comme il est nécessaire de porter et de trier les matériaux de construction jusqu’à l’écocentre, le processus est couteux en argent et en temps pour les entrepreneurs. Or, au lieu d’acheter un conteneur et un camion et de les entretenir, le conteneur à louer est donc une solution très profitable.

Au final, dans le contexte montréalais, où une grande partie des fonds publics est axée sur la construction et la rénovation des infrastructures, il va sans dire que les conteneurs à louer sont très populaires. L’entreprise Recybac offre ce service à un tarif très compétitif.

Et vous, avez-vous déjà fait affaire avec une entreprise de location de conteneurs ? Faites-nous part de votre expérience dans la section « commentaires ».

Faites un geste écologique inusité en faisant la location d’un conteneur

Les gens sont de plus en plus consciencieux de l’environnement et modifient leur comportement en conséquence. Le recyclage, par exemple, est devenu un automatisme pour la majorité des Montréalais. On a aussi tendance à choisir des véhicules plus écoénergétiques ou à opter pour le transport en commun afin de diminuer notre empreinte de carbone. Une autre tendance écologique, un peu plus méconnue, commence à prendre de l’ampleur : la location d’un conteneur.

La location d’un conteneur est nécessaire lorsqu’on entreprend de gros travaux, comme de la construction, de la rénovation ou un important ménage de printemps. En d’autres mots, si le travail effectué engendre une plus grande quantité de déchets que celle qui est permise par la municipalité, cette action est essentielle. En effet, plusieurs villes, dont Montréal, n’acceptent qu’une très petite quantité de matériaux de construction. Or, il faut s’assurer de les apporter soi-même à l’écocentre. En réalité, cette entreprise est plus difficile à dire qu’à faire : vous devez vous-même trouver un camion dans lequel jeter les débris de construction et vous devez ensuite les trier vous-même une fois rendu à l’écocentre. Pour vous éviter tous ces tracas, une option facile et abordable s’offre à vous : la location d’un conteneur. En optant pour ce genre de services, une entreprise qualifiée vient porter un grand conteneur sur votre chantier et vient le chercher une fois rempli. C’est elle qui s’occupe du tri des déchets.

Ce qui est écologique avec la location d’un conteneur, c’est que les matériaux qui sont portés au centre de tri sont revalorisés. En effet, plusieurs entreprises québécoises leur donnent une seconde vie, par exemple en créant des meubles écologiques et design.

Si, vous aussi, vous avez envie que vos prochaines rénovations soient vertes, pensez à la location d’un conteneur !

Et vous, avez-vous déjà fait la location d’un conteneur ?

Profitez une dernière fois des restos conteneurs à Montréal!

Si vous désirez avoir une expérience culinaire originale et peu coûteuse tout en profitant des dernières journées de la saison estivale, alors venez faire l’expérience des restos conteneurs à Montréal. En effet, depuis maintenant quelques années, l’entreprise Muvbox offre un concept de restaurant extérieur unique au Canada. Les deux restaurants, Homards des Îles et Taco Box, se situent au Vieux-Port et offrent une variété de délices gastronomiques pour tous. Si l’expérience vous tente, il faut toutefois faire vite : les deux restaurants conteneurs à Montréal fermeront en octobre.

Homards des Îles

Le restaurant conteneur à Montréal Homards des Îles. Le mets le plus populaire de la place est sans aucun doute le lobster roll. Comme il s’agit d’un sandwich, plusieurs personnes décident de le déguster tout en continuant de marcher sur la promenade du Vieux-Port. Néanmoins, ceux et celles qui décident de prendre le temps de s’asseoir sur la terrasse peuvent opter pour une délicieuse chaudrée de palourdes ou une succulente pizza au homard. Il y a de quoi satisfaire tous les appétits!

Taco Box

Si vous ne raffolez pas des fruits de mer, vous pouvez également profiter des restos conteneurs à Montréal grâce à Taco Box. En effet, ce restaurant à la thématique tex mex est le reflet du multiculturalisme montréalais. En d’autres mots, ce ne sont pas des tacos ordinaires! Il est possible d’opter pour des tacos chorizo, aux homards, au canard et à l’agneau. Il y a même un taco végétarien. Si Taco Box vous intéresse, il est situé au Vieux-Port, au pied de la rue McGill.

Si l’expérience gastronomique originale d’un conteneur à Montréal vous intéresse, venez faire un tour au Vieux-Port de Montréal lors d’une belle journée de septembre et soyez agréablement surpris par la qualité des repas que l’on y produit!

Quatre rénovations de maison qui demandent de louer un conteneur

Comme nous le savons tous, louer un conteneur permet de faire la gestion des déchets sur un chantier de construction. Par conséquent, les propriétaires d’une maison auront à s’en procurer un au moins une fois dans leur vie. Voici quatre rénovations ou constructions qui demandent de louer un conteneur.

La rénovation de cuisine

De nos jours, la plupart des propriétaires de vieilles maisons pensent à rénover leur cuisine. Alors que, pour certains, le resurfaçage d’armoires ou la cuisine modulaire leur convient, certaines propriétaires pensent carrément à démolir le mur qui sépare la cuisine de la salle à manger et du salon afin de créer une pièce principale aérée. Cette nouvelle pratique, appelée hiving, permet de maximiser le potentiel de sa maison et de lui donner un air plus accueillant.

Le changement des bardeaux de toit

Changer ses bardeaux de toit soi-même permet d’économiser beaucoup d’argent. Cependant, il ne suffit pas d’avoir de bons outils et les matériaux nécessaires : vous devez aussi louer un conteneur afin de disposer de tous vos bardeaux de façon propre et efficace.

Un nouvel aménagement paysager

Si vous trouvez que votre terrain a besoin d’un petit coup de pouce, vous pouvez aménager des plates-bandes tout autour de votre maison. Cependant, pour vous débarrasser de l’ancien aménagement et de la terre supplémentaire, vous devez louer un conteneur.

La rénovation de la terrasse

Votre vieille terrasse en bois est près de la fin de sa vie? Avant d’en installer une autre, vous devez penser à la démolir. Or, la démolition d’une terrasse est un processus qui engendre beaucoup de débris de construction. Pour cette raison, vous pouvez louer un conteneur afin de vous faciliter la vie. Autrement, vous risquez de faire beaucoup d’aller-retour au centre de tri!

Pour louer un conteneur dans la région de Montréal, pensez à Recybac!

Qu’est-ce que les 3RV?

Connaissez-vous les 3RV? Lorsqu’on fait l’action de louer un conteneur, on y contribue. En fait, c’est tout simplement l’un des principes fondamentaux de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. Les 3RV, c’est une hiérarchie d’actions à privilégier pour une saine gestion des matières résiduelles qui s’effectue en quatre étapes : la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et la valorisation.

La réduction à la source

Cette action est bien simple : il suffit de moins consommer. Dans un bureau, par exemple, on privilégiera la lecture sur l’écran plutôt que l’impression de documents. Lorsqu’on loue un conteneur pendant des travaux, par exemple, on s’assure de ne pas gaspiller de matériaux de construction.

Le réemploi

Le réemploi vise à réutiliser un objet après sa première utilisation. Au bureau, ça peut se traduire par l’utilisation du verso d’un document imprimé comme papier brouillon ou pour prendre des notes. Sur un chantier de construction, louer un conteneur permet de faciliter l’envoi des débris à l’écocentre afin qu’ils puissent être réutilisés.

Le recyclage

Les matériaux réemployés peuvent être recyclés. Les feuilles de papier utilisées recto verso doivent tout simplement être mises au recyclage. Lors des travaux de construction ou de rénovation, certains matériaux comme le métal peuvent être recyclés si vous louez un conteneur ou si vous apportez les débris à un centre de tri.

La valorisation

Les matières comme les pelures de fruits & légumes, les mouchoirs et les essuie-tout peuvent être compostées. Grâce à ce processus, il est possible de valoriser ces matières en les transformant en un engrais naturel.

Le principe des 3RV s’applique partout : au bureau, à la maison, en camping, et même lors des travaux de rénovation. Avant de jeter des matières à la poubelle, pensez-y à deux fois et assurez-vous qu’il n’y a aucun autre choix possible!

Récupérer les déchets de construction pour économiser

Dans notre société de surconsommation, le gaspillage est une pratique courante : nous ne vous apprenons rien! C’est particulièrement vrai dans le domaine de la construction, où des tonnes de déchets de construction sont mises au rebut quotidiennement. Certains se donnent pour mission de donner une seconde vie à ces matériaux : comment font-ils?

Un processus lent

Récupérer des déchets de construction permet d’économiser beaucoup sur le matériel. Par contre, ce n’est pas si simple que ça que de trouver des matériaux adéquats pour vous construire une nouvelle maison! Il vous faudra fort probablement plusieurs mois, voire plusieurs années, pour trouver tout ce dont vous avez besoin dans les différents centres de tri et les différentes « cours à scrap ». De plus, vous devrez penser à transporter ce matériel parfois lourd en encombrant et à l’entreposer, de préférence à l’intérieur d’un endroit sec à l’abri des intempéries.

Le décapage

Lors de vos fouilles « archéologiques » à travers les déchets de construction, il est fort possible que vous trouviez des objets d’époque. Que ce soit des vitraux, des planchers de bois franc ou des vieux meubles d’époque, ces objets donneront certainement un cachet particulier à votre nouvelle construction. Selon le blogue ÉcoHabitation, lorsque vous tombez sur ce genre d’objets, pensez à les décaper : le plomb contenu dans les vieilles peintures peut être toxique. Il est donc préférable de l’enlever et de repeindre. De plus, ça donne une toute nouvelle allure à vos boiseries!

Par où commencer?

Vous avez votre camion et votre entrepôt? La chasse aux déchets de construction peut commencer! Pensez à faire le tour des fameuses cours à scrap. Les écocentres de la ville de Montréal sont également une mine d’or pour les matériaux réutilisables : c’est là que les services de location de conteneurs vont principalement porter leurs débris. Toujours selon ÉcoHabitation, il est possible de consulter le répertoire québécois des récupérateurs, recycleurs et valorisateurs ou de faire un tour sur les sites de petites annonces en ligne.

Bonne chasse!

Quatre bonnes raisons pour composter?

En tant que citoyen écoresponsable, vous vous faites un devoir de réduire, réutiliser et recycler afin que votre conteneur à déchet ne contienne que l’essentiel. Cependant, ce n’est pas assez : vous en voulez plus! Il serait peut-être judicieux de vous mettre au compostage. Pourtant, encore aujourd’hui, le compostage est méconnu. Voici quatre bonnes raisons pour vous mettre à cette pratique écologique!

Parce que ça réduit le volume de son conteneur à déchet

Parce qu’on le sait tous : ce qui va à l’intérieur de son conteneur à déchet va directement au centre d’enfouissement et contribue au gaspillage. Or, réduire le volume de sa poubelle permet de réduire ce gaspillage inutile. Grâce au compostage, certains résidus alimentaires et organiques peuvent servir à faire du compost.

Parce que c’est à la portée de tous

Que vous habitiez dans une spacieuse propriété rurale ou à l’intérieur d’un petit 3 et demi au centre-ville, il est possible de faire du compost. En effet, certains contenants sont conçus pour s’installer directement sur le balcon grâce à une forme rectangulaire ergonomique. Si vous avez une cour arrière plus spacieuse, vous pouvez opter pour des modèles plus gros.

Parce que c’est simple

Plusieurs hésitent à composter parce qu’ils ont l’impression que c’est trop compliqué. En fait, le compostage est assez simple : il suffit de choisir le bon contenant, de mélanger les catégories de matières, d’aérer et de vérifier l’humidité périodiquement. D’ailleurs, la Ville de Montréal a récemment sorti un guide pratique pour le compostage tout à fait gratuit.

Parce que ça produit un engrais naturel pratique

Le compost est très pratique, en particulier si vous entretenez un potager. Il permet d’alléger, de rajeunir et d’enrichir le sol. Finalement, il s’agit d’un excellent remède contre les mauvaises herbes.

Et vous, avez-vous déjà composté?

Trois conteneurs à déchets insolites

Montréal est une métropole bien particulière. Plus peuplée que ses banlieues, elle doit composer avec une gestion des déchets bien particulière. Pour s’adapter à la réalité de tous les résidents, plusieurs containers à déchets à Montréal sont distribués. Voici trois conteneurs qui vous paraîtront insolites si vous habitez à l’extérieur de la ville.

Le bac montréalais

Le bac montréalais est un petit bac de recyclage conçu pour ceux et celles habitant dans les immeubles à copropriétés ou dans les immeubles à logements. Grâce à leur taille compacte et à leur poignée ergonomique, ces containers à déchets à Montréal recyclables se transportent d’une seule main et se mettent facilement sur le bord du chemin. De plus, grâce à leur couvercle, les matières ne s’envolent pas au vent. C’est une grosse amélioration par rapport au bac de recyclage standard et sa conception peu pratique.

Le bac-sac

Même si vous êtes un Montréalais chevronné, il se peut fort bien que vous n’ayez jamais entendu parler du bac-sac. À mi-chemin entre le sac et le container à déchets, il était censé remplacer le conteneur à déchet en 2009, un honneur qui est finalement revenu au bac montréalais. La conception fragile du bac-sac n’a malheureusement pas su passer le test du temps – ni de l’hiver : durant sa courte période d’essai, plusieurs d’entre eux se sont cassés. De plus, les cols-bleus le trouvaient trop haut. Aujourd’hui, on n’en retrouve plus nulle part.

Le bac brun à compost

Les containers à déchets alimentaires, ou les bacs bruns à compost, ont fait leur apparition dans quelques rues du Plateau-Mont-Royal. Ces résidents, qui participent volontairement au projet-pilote, doivent se munir du fameux bac brun ainsi que du bac de cuisine. Ce dernier sert à recueillir les résidus alimentaires après les repas, tandis que le bac brun sert à recueillir les sacs pleins et noués du bac de cuisine en prévision de la collecte des résidus alimentaires. Nous espérons voir ce projet s’élargir à l’ensemble de l’île!

Et vous, connaissez-vous d’autres containers à déchets à Montréal?